Le Pentagone a reconnu l’impact de son regroupement syndical de la Force aérienne en Syrie

Le Pentagone étudie le cas de l’application de la frappe aérienne US Air Forc[t:tag slug=vvs]Air Force par regroupement syndical en Syrie, qui se bat les militants “Etat islamique” (IG, interdit en Russie), selon le Wall Street Journal se référant au ministère américain de la Défense.

Selon le journal, 27 et 28 mai, l’US Air Force ont attaqué un village syrien près de al-Mara. Comme confirmé par la publication d’un commandement central américain représentant, sous l’une des grèves a frappé un belligérant contre l’équipe “Etat islamique” Mutasim Brigade.

“Au départ, il a été signalé que quatre chasseurs aurait pu être tué par l’IG,” - dit le représentant de la publication du Commandement central des États-Unis, les avions colonel Patrick Ryder. Selon lui, commencé à enquêter sur l’incident.

“Nous allons continuer notre soutien aux forces combattantes de l’IG et appliquer dans la pratique de l’enquête résultant des leçons pour améliorer l’efficacité de nos opérations à l’avenir,” - dit Rider.

Selon la publication, c’est la première reconnaissance du Commandement central des États-Unis, l’application de l’attaque US Air Force sur les forces amies et “le plus grave à ce jour ne parviennent pas, en collaboration avec les forces d’Arabes sunnites dans le nord de la Syrie.”

Auparavant affecté les chefs de gangs rapportés par les médias que par suite de frapper l’US Air Force 10 combattants ont été tués. Le Pentagone a confirmé au moment des grèves sur le Al-Mara, mais a dit qu’ils étaient deux unités IG militants distincts ont détruit deux unités de transport militaire et un IG de voiture.

“Dans ce cas, les forces de la coalition ont pris conscience de l’affaire d’un possible tir ami seulement quelques jours plus tard”, - a dit le représentant du Pentagone retardé la diffusion de l’information. La publication note qu’il n’a aucune information confirmée sur le nombre de personnes tuées dans les membres de l’équipe de grève.

11 June 2016

Le New York Times: Browder n’a pas atteint l’abolition de l’examen des Magnitski à Moscou
L’intérêt national, des États-Unis: la Russie de construire 12 navires de guerre puissants équipés de 200 missiles chacun

• Le Washington Post: US offert la Fédération de Russie pour coordonner la lutte en Syrie avec "Dzhebhat en-Nusra" et IG »»»
États-Unis offrent la Russie à la Syrie pour coordonner l'action contre les groupes terroristes interdits dans la Fédération de Russie "Dzhebhat en-Nusra" et "Etat islamique" (IG).
• Médias: Pentagone a dépensé 500 millions $ pour former les forces de l'opposition syrienne »»»
Source: icdn.lenta.ru Dans le cadre de l'appui et la formation des forces syriennes d'opposition des autorités américaines visant à former cinq mille rebelles.
• Expert: Le Pentagone ne peut pas réfuter le fait que la Turquie fait des affaires avec IG »»»
Aujourd'hui, lors d'une conférence spéciale du ministère de la Défense.
• Le Washington Post: L'US Air Force a abandonné ses alliés en Syrie lors d'une bataille »»»
US Air Force a baissé ses alliés en Syrie à un moment critique dans la bataille, qui a conduit à l'échec de l'opération, selon le Washington Post.
• Représentant du Département d'Etat n'a pas été en mesure d'expliquer le correspondant RT, où il se trouve la position de l'IG en Syrie »»»
Lors du briefing, le porte-parole du département d'Etat Mark Toner.


Copyright © 2009
Новости Америки