La décision de Barack Obama de placer des forces spéciales en Syrie n’a pas soutenu au Congrès américain

La décision prise par le président américain Barack Obama d’envoyer un petit groupe de militaires américains en Syrie était considérée critique de membres du Congrès de chaque parti, dit Nouvelles Défense.

Le sénateur John McCain a dit qu’il estime que la décision “une autre étape dans la politique inadéquate de l’administration Obama sur l’escalade progressive,” qui ne correspond pas à la situation avec le président syrien Bachar al-Assad et l’influence croissante de la Russie et de l’Iran dans la région. Il a noté que la décision “totalement inadéquate à l’ampleur des défis qui nous attendent.” Selon un autre représentant du Congrès, la mesure est un changement qui “ne changera pas les conditions sur le terrain” et que le groupe terroriste “Etat islamique” examinera cette décision comme un signe de faiblesse.

Auparavant, “Kommersant” a rapporté que le président américain Barack Obama a autorisé l’envoi de forces spéciales des États-Unis vers la Syrie, et ils vont augmenter leur présence sur la base en Turquie. Plus tard, secrétaire d’Etat américain John Kerry sur la base d’une réunion multilatérale sur la Syrie à Vienne a confirmé qu’il a été décidé d’envoyer au nord d’un petit contingent.

31 October 2015

Voennno Commandant des forces navales de la Chine a déclaré la menace de guerre avec les États-Unis
Sur Terre, il y avait la première femme “génétiquement modifié”

»»»
La Maison Blanche ne supporte pas l’idée du sénateur John McCain, qui a appelé à des frappes aériennes sur des cibles gouvernementales en Syrie.
• Les sénateurs américains ont exigé que l'administration Obama pour commencer un soutien militaire direct aux groupes d'opposition armés en Syrie »»»
L'administration américaine devrait commencer par "le soutien actif de l'opposition armée en Syrie.
»»»
Le président américain Barack Obama ne fera pas de compromis et des concessions sur un missile américain de la défense / défense /.
• McCain ne pouvait pas changer le texte du traité sur les armements stratégiques offensifs »»»
- 19/12/2010 01h50 - PHOTO: Reuters Le sénateur John McCain tente de modifier le préambule du traité sur les armements stratégiques offensifs.
• DWN: EUR ne serait pas envoyer des troupes en Syrie, mais fera ses alliés »»»
Le président Barack Obama croit trop risqué d'envoyer leurs troupes dans la zone de conflit, mais il est possible que pour lui cette étape devra faire des alliés, écrit l'édition allemande.


Copyright © 2009
Новости Америки